Rechercher
  • kypriotisl

Un enfant de toi

Mis à jour : 14 sept. 2019


Il y a quatre ans, j'ai eu ce moment,

ou j'ai désiré très fortement

devenir maman et porter ton enfant.

Mais était-ce une réelle envie ou juste une lubie,

pour faire comme les amis?

Une chose est sûre, c'est que c'était complètement incohérent

et que je le voulais égoïstement.


Au fond je n'étais pas vraiment prête à ça

mais impossible de m’échapper de là.

ça faisait 6 ans que nous formions un couple

et je ne me sentais pas de semer le trouble.

"Serai-je vraiment prête un jour à devenir mère à mon tour?"

"Il faut peut-être juste se lancer et ne pas trop s'écouter, se questionner..."

Alors je me suis mise en mode projet

et on a commencé à faire un bébé

durant deux longues années...


Nos ébats n'étaient plus sous le signe de l'amour

mais plutôt d'un devoir qui en devenait parfois lourd.

On le faisait par défi, sans magie ni envie.

Je commençais à sentir le poids de ce qu'attendait la société de moi,

et les remarques fusaient sans que je puisse les arrêter:

"Faudrait y penser maintenant! Tu as déjà 30 ans et tu ne seras donc pas un jeune parent"

"Qu'est-ce que vous attendez? C'est pourtant la suite toute tracée. Vous l'avez votre nouveau projet étant donné que vous avez déjà acheté et que vous ne voulez pas vous marier!!"

Alors, mon "faux" désir d'enfant non assouvi s'est agrandit.

Frustrée, fatiguée, énervée, on finissait par beaucoup s'engueuler.

Ce projet enfant avec toi n'était pas vraiment en bonne voie.


Est venu le temps de la résignation, nous devions passer par des inséminations.

Je l'ai très mal vécu mais tu ne l'as pas entendu.

Je me piquais, me sentais comme un objet qu'on auscultait les jambes écartées,

et à qui on disait sans vraiment expliquer que ça n'avait pas marché et qu'il fallait donc recommencer.


J'avais tellement de colère, mes espoirs s'envolèrent et je me suis mise dans une vraie galère:

Fricotage, tripotage, dérapage, sabotage!

Pendant ma dépression j'ai eu une vision

où je me voyais partir et de ne jamais revenir.

Recommencer une nouvelle vie ou tout serait permis.

Il était temps pour moi de me faire une raison et de prendre cette grande décision.

Je n'étais pas prête pour un projet comme ça

et encore moins avec toi.


Il est vrai que je t'ai toujours vu comme le père de mes enfants

mais je me suis toujours questionnée sur ton rôle d'amant.

Et puis surtout la vie sans enfant avec toi

je ne le concevais vraiment pas.

J'ai réalisé bien plus tard,

que si ça n'avait pas marché, ce n'était pas dû au hasard.

La relation que j'avais avec toi est devenue plus claire,

Je te voyais seulement comme un père,

mais père que j'aurais voulu avoir,

donc plutôt malsain pour pouvoir concevoir.

Je me suis finalement lancé dans ce projet sans vraiment me questionner et parce que j'étais trop conditionnée.

Mais comment peut-on devenir maman quand on se sent encore enfant?


J'ai dû beaucoup travailler sur moi-même, pour finir par comprendre le mot "aime".

Aujourd'hui, je veux avant tout te trouver,

toi, mon partenaire de vie, que je vais tant aimer.

Nos projets respectifs nous combleront de joie,

je me sentirai complètement libre d'être moi,

sur notre vision de la famille et de comment vivre nos vies, on se retrouvera.

On sera différent mais pas tant que ça.

On dansera, on chantera des mantras, on fera du tantra,

on se soutiendra, on se complétera, on ne se changera pas , on s'acceptera.


Le projet bébé ne sera pas une fin en soi

pour que je passe le reste de ma vie avec toi.

Bref on s'aimera,

alors oui, à ce moment là,

naîtra un enfant de toi!

© 2020 par Laure Kypriotis. Créé avec Wix.com