Rechercher
  • kypriotisl

Sexuality and duality, the tough truth

Mis à jour : juin 22

French version below. Version française plus bas


"It is sometimes difficult to understand me, having in me this strong duality. I can be gentle but also very wild, and from a sensual woman I suddenly become a little child. I want men to see me, but as soon as they do all that I feel is this fear. It’s because I am struggling to say NO to men, and always feel that I should give myself to them. YES from my body but NO from my heart, it’s like guilt I want to satisfy my need but I am also rejecting it, knowing it can be very good but in my heart it can also be so painful. YES from my heart but NO from my body it’s my fear, because I am scared of being rejected for opening my crying heart and showing that I am a bit fucked up.


Liquid but solid, fluid but rigid, soft but hard, I am like the water but also like the ground. Full of contradictions, no need to choose one side, they all melt together to become one. To become mine, because this is who I am.


I am pure but yet feel dirty so I am putting sand and mud on me rubbing my skin, trying to remove this weird feeling. From the outside, It can look even dirtier but from the inside I just feel so much cleaner. Purifying my soul from all those crazy thoughts, from all those contradictions and questions. What is good ? what is wrong ? Can I truly cede to my desire ? Can I surrender to the juiciness of my waters ? Why do I feel guilty for my sensuality ? Why pleasure and shame are often mixed ? Yes I feel very confused, and despite everything, this precious act can sometimes rekindle this wound.


Liquid but solid, fluid but rigid, soft but hard, I am like the water but also like the ground. Full of contradictions, no need to choose one side, they all melt together to become one. To become mine, because this is who I am.


I thought I was mad, like Dr Jekyll and Mr Hyde, but it’s just my body that remembers this situation that shouldn’t have happened. This strange sensation of undergoing without being able to say anything, making things complicated making my head like it is burning, because of all those dualities. Excited but disgusted, welcoming but hesitant, uplifting but distant, provocative but resistant. Yes all of those make things very confusing. But I am not the only one with those conflicting thoughts, cause all the women have their story on their own. From one creepy intention to a dirty hand, From one disgusting vibe to the worst of acts, All of this is enough to have a real impact. and yet too many women minimize, just because there is always worst compared to what they have lived, thinking they shouldn’t really complain and don’t have the right to cry… However from our ancestors to our sisters, far too many women have suffered, and are struggling now to open up their sex and heart.


Liquid but solid, fluid but rigid, soft but hard, I am like the water but also like the ground. Full of contradictions, no need to choose one side, they all melt together to become one. To become mine, because this is who I am.


Attraction but rejection, relaxation but contraction, desire but guilt, love but fear, excitement but resentment, acceptance but resistance, surrender but under pressure, pleasure but anger, delight but horror, YES but NO, all those paradoxes are within me going from one to another in sometimes a couple of seconds. I understand why it is difficult for me to open up to a man struggling to understand my feelings and who I am. Those dualities made me feel like I was crazy, but how can I truly welcome someone, if I don’t even welcome those parts of me ? I am the way I am and there’s nothing wrong with that, and it's time for me to accept all those parts. No need to fight constantly or choose a side. Just let me be in my duality.

I just wanted to dance with those two opposite elements, Just needed to be heard, to feel supported by Water and Earth, so in this safe space, I can truly let go and melt."



Sexualité et dualité, la dure vérité.

"Il est parfois difficile de me suivre ayant en moi cette forte dualité qui me fige. Je peux être douce mais parfois aussi très sauvage, et de femme sensuelle je peux soudainement devenir une enfant sage. Je veux que les hommes me voient, mais dès qu'ils le font je ressens cette peur en moi. Parce que j'ai du mal à dire NON et que j’ai cette impression de devoir me donner à eux sans raison. OUI de mon corps mais NON du cœur c’est de la culpabilité car j’ai cette envie d’assouvir ce besoin mais au fond de moi je suis en rejet, parce que physiquement c’est bon mais dans mon cœur je ressens beaucoup de douleurs. OUI de mon cœur mais NON de mon corps c'est de la peur, peur d'être rejetée en ouvrant ce cœur qui pleure, en montrant vraiment mon intérieur.


liquide et solide, fluide et rigide, douce et dure, Je suis comme l'eau mais aussi comme ce sol, pleine de contradictions qui, à la peau me collent, qui se mélangent pour ne faire qu'un, pour devenir mien, parce que c’est ce que je suis et je n’y peux rien.


Je suis pure et pourtant je me sens sale, alors je me recouvre de boue et de sable, et je frotte ma peau pour essayer d'enlever cette sensation bizarre. De l'extérieur, je peux avoir l'air dégoutante, mais de l'intérieur, je me sens plus rayonnante. Purifier mon âme de toutes ces pensées folles et incessantes. Qu'est-ce qui est bien? Qu'est-ce qui est mal? Qu’est-ce qui est normal ? qu’est ce qui est sale ? Puis-je vraiment céder à mon désir sans que mes émotions se contredisent ? Pourquoi est-ce que je me sens coupable de ma sensualité ? Pourquoi plaisir et honte sont souvent mélangés ? Oui je me sens très confuse dans cet acte si précieux qui malgré tout peut raviver cette blessure.


Liquide et solide, fluide et rigide, douce et dure, Je suis comme l'eau mais aussi comme ce sol, pleine de contradictions qui, à la peau me collent, qui se mélangent pour ne faire qu'un, pour devenir mien, parce que c’est ce que je suis et je n’y peux rien.


Je pensais que j'étais folle mais cela vient tout simplement de mon corps qui se souvient de cette situation qui n'aurait pas dû se produire, cette étrange sensation de subir sans pouvoir ne rien dire, rendant parfois l’acte compliqué car vient cette complexité et dualité. excitée mais dégoutée, invitante mais hésitante, exaltante mais distante, provocante mais résistante. Oui, tout cela rend les choses très déroutantes. Mais je suis loin d’être la seule à avoir ces pensées conflictuelles, Parce que toutes les femmes ont leur histoire à elle. Et d'une dégoutante intention à une main sale, d’une atmosphère répugnante au pire des actes, tout cela suffit pour avoir un réel impact. Et pourtant trop de femmes encore minimisent parce qu’il y a toujours dans notre entourage pire, et que ce serait honteux de se sentir blessée et d’être une énième victime. Mais de nos sœurs à nos ancêtres beaucoup trop de femmes ont souffert, et vivent un éternel bras de fer, ayant du mal à laisser leur cœur et leur sexe ouvert.


Liquide et solide, fluide et rigide, douce et dure, Je suis comme l'eau mais aussi comme ce sol, pleine de contradictions qui, à la peau me collent, qui se mélangent pour ne faire qu'un, pour devenir mien, parce que c’est ce que je suis et je n’y peux rien.


Attirance mais rejet, Plaisir mais culpabilité, amour mais rancœur, délice mais horreur, excitation mais ressentiment acceptation mais résistance Relâchement mais contraction En sécurité mais sous pression OUI mais NON. J’ai en moi toutes ces contradictions et peux parfois passer de l'un à l'autre en seulement quelques secondes. Je comprends qu’il me soit difficile de m'ouvrir à un homme ayant ces dualités qui me donnent cette impression d’être folle mais comment puis-je vraiment accueillir quelqu’un, si je n'accueille pas moi-même ces différents paradoxes qui sont miens ? Je suis comme je suis et il n’y a rien de mal à cela, et il est grand temps d’accepter toutes ces parts de moi. Pas besoin de me battre sans arrêt à choisir un côté. Juste me laisser être dans ma dualité.

J’avais juste besoin de mettre des mots dessus, d'être entendue, de mettre du mouvement avec ces deux éléments, et par cette Terre et cette Eau, je me sens soutenue, alors dans cet espace sûr, je lâche prise et laisse mon corps fondre sans demie-mesure."

© 2020 par Laure Kypriotis. Créé avec Wix.com