Rechercher
  • kypriotisl

Mon année de formation d'art thérapie


Tout a commencé avec le Covid…

Je ne pouvais plus retourner dans mon pays de rêve, l’Australie.

Dans ce tourbillon, tout mon plan s'est envolé,

Je ne pouvais plus être en mouvement, j’étais bloquée.

L’opportunité pour moi de prendre un nouveau départ et d'étudier

et cette formation HICAT découverte il y a 2 ans qui devant moi apparaissait.

J'avais besoin de passer du temps sur un projet,

J’avais aussi besoin de me sentir connectée à ce pays tant aimé.


Le voyage a commencé et dans mon être j'ai plongé.

explorant mon cerveau, mes émotions, mes croyances et mes schémas de pensées.

Peurs, folie, amour, vide, joie, sexy…

Apprendre les outils qu’aux autres je pourrais offrir,

Et plein d’autres nouveaux supports j’ai pu découvrir.

Au cours des 5 dernières années, la danse a fait partie de ma vie,

devenant ma passion, ma profession,

j'ai pu explorer d'autres types d'arts via cette formation,

me montrant leur vrai pouvoir de détente et d'intégration.

Peinture, écriture, jeux de rôle, sculpture, musique, photographie, chant,

créer sans limites, sans frontières,

me donnant la permission de manifester mes rêves !


Cela a été un voyage profond.

Et je suis passée par plein de différentes émotions :

Au début plein, d’excitation et de surprises d’aller explorer les couches inférieures,

finalement réalisant que nous avons déjà tout à l'intérieur,

mais surtout me permettant de recréer du lien avec la communauté, avec les gens,

en partageant ces beaux outils avec mes amis et ma famille.

Je me suis sentie inspirée et d’un nouveau projet j'ai accouché,

Et des kits de cartes utilisant toutes mes photographies j’ai pu créer.


Mais il n'y a pas de voyage sans sentiments difficiles.

Stressant sur les délais, sur le temps,

me demandant ce que je vais faire de ces nouvelles compétences,

doutant de mes capacités et de ma crédibilité,

ressentant la hâte et la pression de terminer ce projet

et l'épuisement rendant ces dernières semaines très compliquées.


C'est la fin d'un voyage profond

qui m'a permis de faire la paix

d’accueillir de nouvelles possibilités

et d’accepter ce qui est.


Aujourd'hui encore, un autre cycle se termine.

Et j'ai maintenant entre mes mains cette nouvelle graine prête à grandir.

Sur ce qu’elle va devenir, je n’en suis pas exactement sûre,

mais j’ai envie de croire que ce sera un nouveau et lumineux futur.